Saint Martin Lys -
interieur du viaduc de Rebuzo
caches à mines

Comment détruire en quelques secondes un viaduc qui a mis plus d'un an être construit...

La vision de l'utilité militaire de la ligne Rivesaltes / Quillan ressort des multiples caches à mines qui jalonnent les ouvrages de la voie ferrée de Saint Martin Lys à Cavirac. Biensûr ces caches n'étaient pas des réserves d'explosif, mais avaient pour but de détruire ces ouvrages pour rendre la ligne inutilisable si elle passait à l'ennemi.
On peut en apercevoir une à la gare de St Martin même (j'ai jamais pris le temps de la photographier), Une au milieu du tunnel de la Pierre-Lys avec 6 bassins répartis des 2 cotés de la voie et en hauteur, mais surtout dans les deux piliers du viaduc du Rebuzo. C'est de l'interieur de ces 2 piliers que je vous propose ces quelques photos.

(j'ai empilé les photos sur la même page, mais je pourrais faire un diaporama comme à la page sur la troglodyte ou une galerie de photos comme avec les tableaux de la page d'accueil, si vous avez une préférence merci de me la communiquer)

Cache coté village

Rebuzo, entrée du pilier coté village

L'entrée

Rebuzo, la rampe de l'entrée du pilier coté village

La rampe d'accès de l'entrée

Rebuzo, bas de la rampe

Rampe d'accès - trace d'usure - usage dangeureux

Rebuzo, l'échelle du pilier coté village

L'échelle - pour déscendre dans le pilier

Rebuzo, haut de l'échelle du pilier coté village

Le haut de l'échelle - bientôt l'échelle se décrochera

Rebuzo, haut de l'echelle 2

Gros plan sur le haut de l'echelle et sur le premier barreau

Rebuzo, bas de l'echelle 1

Bas de l'echelle - vue vers le haut

Rebuzo, bas de l'echelle 2

Bas de l'echelle - vue vers le haut de dessous avec la barre de soutien qui rigidifie l'échelle

Rebuzo, Remontée vers l'arche

Remontée vers l'arche

Rebuzo, Remontée vers l'arche plafond

Remontée vers l'arche - vue du plafond

Rebuzo, Remontée vers l'arche inversée

Remontée vers l'arche - vue du haut de la remontée vers l'entrée

Rebuzo, Remontée vers l'arche inversée 2

Remontée vers l'arche - vue du haut de la remontée vers l'entrée 2

Rebuzo, Dans l'arche

Dans l'arche

Pour être complet il manque la photo des escaliers qui montent dans l'arche coté droit...

Rebuzo, vue depuis l'arche

Vue depuis l'arche, coté droit vers village

Rebuzo, vue depuis l'arche 2

Vue depuis l'arche, vers le haut

Rebuzo, vue depuis l'arche 3

Vue depuis l'arche, coté gauche vers village

Rebuzo, vue depuis l'arche 4

Vue depuis l'arche, coté gauche vers gare

Rebuzo, vue depuis l'arche 5

Vue depuis l'arche, vers le bas. Cet arbre s'attaque-t-il à la structure ?

Rebuzo, vue depuis l'arche 6

Vue depuis l'arche, concrétion

tablier du viaduc

Rebuzo, vue de l'entrée du tunnel de Rébuzo

Vue de l'entrée du tunnel de Rébuzo

Rebuzo, vue vers l'entrée du tunnel des Oliviers

Vue vers l'entrée du tunnel des Oliviers

Rebuzo, pierre d'angle

Pierre d'angle au niveau de la cache à mines, toutes ces pierres d'angle sont décalées, mais semblent encore bien accrochées

Rebuzo, vue depuis le décrochement d'une cache à mines

Vue depuis le décrochement d'une cache à mines

Cache coté gare

L'accès à cette cache est beaucoup plus dangeux que l'autre : barreaux d'échelle plus rouillés, plus de barre de rigidification de la grande échelle

Rebuzo, grille d'entrée

grille d'entrée

Rebuzo, entrée

L'entrée

Rebuzo, les échelons du premier passage

Les échelons du premier passage - attention à ce second échelon qui plit sous le poid

Rebuzo, la grande échelle

La grande échelle - très instable, vibre à chaque pas

Rebuzo, haut de l'échelle rouillée

Haut de l'échelle rouillée

Rebuzo, plaque d'acier

Plaque d'acier qui interdisait l'accès à la cache à l'origine, tombée en bas

Rebuzo, la grande échelle vue d'en bas

la grande échelle vue d'en bas

Rebuzo, vue depuis l'arche vers l'Aude

Vue depuis l'arche vers l'Aude coté droit

Rebuzo, les échelons du premier passage

Vue depuis l'arche la montagne coté gauche


Retour à l'accueil     Précédent