Saint Martin Lys -
Le Rébenty

Confluent avec l'Aude - croisement des routes - Emplacement de l'auberge / relai de Poste

En remontant l'Aude vers Axat, en face de l'ancienne gare de Saint Martin Lys, au croisement de la D117 avec les routes de Quirbajou et de Marsa, se trouve le confluant du Rébenty débouchant sur l'Aude

St Martin Lys, confluant du Rébenty avec l'Aude St Martin Lys, confluant de l'Aude et du Rébenty

Confluant de l'Aude et du Rébenty, vue coté Rébenty et coté Aude

St Martin Lys, le Rébenty vu depuis la route de Quirbajou

L'embouchure du Rébenty vue depuis la route de Quirbajou.
Rive droite du Rébenty, pont de la D117
(enfin, je crois, par rapport au titre de la carte postale - je suis pas convaincu par rapport à la configuration des lieux...)
Carte postale ancienne

Une Scierie se trouvait rive gauche du Rébenty. Sur la rive droite on peut voir des ouvertures dans le mur de berge laissant penser que le moulin du Rébenty pouvait se trouver sur cette rive
(voir la carte d'état major de la page du moulin du pont d'Alies qui situe, elle, le moulin (scierie ?) rive gauche)

St Martin Lys, le pont de la D117 sur le Rébenty

le pont de la D117 sur le Rébenty

St Martin Lys, le pont sur le confluant du Rébenty

Le pont sur le confluant du Rébenty, vu de l'autre coté (depuis la voie ferrée - St Martin).
Carte postale ancienne

St Martin Lys, vue depuis le pont de la gare

Vue depuis le pont de la gare, vers le Rébenty.
Le grand batiment le plus à gauche de la photo est l'auberge / relai de poste
Carte postale ancienne

Au croisement de la route d'Axat et de la route de Marsa, se trouve le restaurant "Le Rébenty"

St Martin Lys, Le restaurant du Rébenty

Aujourd'hui sur la commune de Cailla qui couvre la rive droite du Rébenty (le ruisseau) jusqu'à l'Aude. Ce batiment était précédemment un relai de poste / auberge. Et a abrité un ancien maire de St Martin, celui en activité au moment de la construction de la voie ferrée et auquel on doit vraisemblablement l'emplacement actuel de la gare.

Juste une anecdote sur le Rébenty lue dans le "Le monde illustré n°2449 du 5 mars 1904"1
Une jolie légende s'attache à Rébenty : à l'époque de la domination romaine, les habitants, qui s'appelaient ataciens, honoraient des enchanteresses, sortes de nymphes qui fréquentaient ses bords et jouissaient du privilège de donner une nouvelle jeunesse à tout ce qu'elles trempaient dansla rivière. Le cadre est en effet mythologique et se prète à ces aimables croyances.
Est ce que ce sont ces croyances qui pourraient avoir pour cause la fondation de l'abbaye de Joucou ?

En annexe : Le moulin du Rébenty et le four à chaux


Retour à l'accueil     Précédent     Suivant